« On ne saurait exprimer Dieu sous forme d’une personne ou d’une image personnelle. Dieu est une universalité qui inclut tout et interpénètre toutes choses. Dès que l’on personnalise, on idolâtre. On a perdu l’idéal et on ne possède plus que l’idole vide. Cet idéal n’est pas un sauveur mort ou un Dieu mort.

Il faut rendre Dieu vivant et vital pour soi en pensant et en sachant que l’on est Dieu. Ceci est d’une importance capitale. C’est la science divine de votre être. Elle permet au Christ en vous, votre Sauveur, de prendre vie et de ne faire qu’un avec vous.

Vous êtes le Christ même, et il devient le mobile des actes de toute votre vie. Vous vous sauvez vous-mêmes, vous rédimez votre véritable moi, vous ne faites qu’un avec Dieu. En révérant, en aimant, et en adorant cet idéal, vous l’incorporez et Dieu devient actif dans votre être intime. »

Baird Thomas Spalding – La vie des Maîtres

 

Télécharger (ZIP) Aperçu (PDF) Biographie de l’Auteur

 

 

   

 

 

Cette page a été consultée (6133) fois

  • Votre aide est Importante…

    Vous appréciez ce site
    et voulez le soutenir ?

    Vous pouvez contribuer en faisant un don via Paypal.

    Avec tout mon Amour... Merci !


    $ CAD
    € EUR