Auteur : Jeff Le Mat Genre : Mots-clés : , ,
Année :
Le Tserouf est la combinaison des 22 lettres hébraïques représentant les chemins qui relient les sphères de l’arbre kabbalistique. Le tarot et ses arcanes majeurs, constitue ce système de communication entre les dix séphirots de l’arbre. C’est une des méthodes d’étude de leurs énergies mais aussi un moyen de purifier l’âme et le coeur du kabbaliste. Les permutations des lettres aident le pratiquant à se connecter au monde invisible, en réveillant les forces présentes en lui. Avec le Tserouf, le kabbaliste est dans l’étude du Verbe: il recherche à transcender la parole physique pour parvenir au Verbe divin caché au coeur de celle-ci. Les consonnes sont identifiées au nefesh, le corps de la parole. Les voyelles sont quant à elles les souffles (les roua’h), les courants d’énergie dans la parole. Ce sont les voyelles qui apportent un dynamisme au mot.

Dans la kabbale, l’incarnation d’une âme est vue comme la combinaison de deux aspects de sa propre nature qui vont se concrétiser dans le monde d’ici-bas, de la même manière qu’une pensée se manifeste par des sons. Une clé essentielle du Tserouf, est l’ouverture à notre conscience de l’énergie qui nous anime. Cette énergie universelle circule en nous en passant par les sept chakras. Elle est de double nature, active et réceptive, montante et descendante reliant le ciel à la terre et la terre au ciel.

En développant la puissance du verbe, nous pouvons exprimer de façon juste la puissance de notre pensée, c’est-à-dire ressentir l’essence de nos émotions pour les exprimer au travers de notre conscience en les conjuguant harmonieusement par la parole. C’est cette pratique de la conscience qui mène à la connaissance de soi. La connaissance ou Daat, est la sphère cachée de la kabbale. Elle en est le but pour nous ouvrir à une authentique compréhension de notre soi, de notre nature, de notre incarnation. Elle est aussi la porte de ce que l’on appelle le troisième oeil, l’ouverture de l’esprit à la conscience supérieure qui permet de distinguer le fond de la forme pour dépasser le monde des apparences.

C’est par la voie de la connaissance que nous pouvons convertir notre regard sur le monde qui nous entoure pour créer un équilibre et une relation harmonieuse avec nous-mêmes, nos semblables et l’univers qui nous invite à comprendre la beauté de la vie. C’est en ressentant profondément tous les aspects négatifs qui nous polluent que nous pouvons percevoir que la vie n’a pas pour essence la souffrance mais la joie d’exister ici au coeur de la matière. Cette matière qui nous entoure, dans laquelle nous vivons est la vie sur cette terre que le créateur a voulue à son image. La vie est comme un diamant agissant comme un prisme brillant de mille éclats.

Le Tserouf nous permet de polir notre conscience pour que la lumière de l’esprit puisse rayonner sur les aspects sombres de l’existence. C’est par la lumière de notre soi que nous pouvons combattre la puissance négative de notre mental et combattre cette part d’ombre qui nous attache aux émotions négatives. En utilisant les différentes représentations du Tserouf et surtout celle de Daat, vous pourrez méditer et pénétrer profondément l’essence des énergies qui nous animent pour les purifier. Alors bonne méditation, Jeff Le Mat. …

 

Télécharger (ZIP) Autres livres de l’Auteur

 

 

   

 

 

Cette page a été consultée (2988) fois

  • Votre aide est Importante…

    Vous appréciez ce site
    et voulez le soutenir ?

    Vous pouvez contribuer en faisant un don via Paypal.

    Avec tout mon Amour... Merci !


    $ CAD
    € EUR