Auteur : Serge Schall Genre : , , Mots-clés : , , , , ,
Année :

Pour un jardin en symbiose avec la nature

Plus personne ne relèverait cet incroyable pléonasme qui en dit long sur les dérives opérées en quelques décennies. Oserait-on parler de « nature naturelle » ou de « mer aquatique » ?

Le jardin devrait être un lieu de foisonnement de la vie. Et force est de constater qu’après des dizaines d’années où la chimie s’y est installée, et avec elle les mauvaises habitudes défiant tout bon sens, jamais elle n’a été aussi peu représentée dans ces petits coins de paradis.

Imposés à l’amateur, les produits chimiques n’ont même pas fait l’objet de discussion, alors que l’air du temps laissait croire que tout était possible, à tout moment et presque partout. En parallèle, la distribution proposait et propose toujours, des fraises en hiver, des tomates hors saison, des melons pour la table du réveillon de Noël !

Le jardinier a lentement délaissé sa vision naturaliste qui embrassait la complexité naturelle marquée de toutes les interactions possibles pour endosser des réflexes de technicien, croyait-il, pour qui un seul problème rencontre sa solution. L’exception culturale française.

En bout de compte, notre pays se distingue, une fois de plus, par une consommation effrénée d’engrais chimiques et de pesticides largement supérieure à celle constatée dans les autres pays développés. Pire, les amateurs pèsent autant que les agriculteurs en ce domaine. C’est à la fois incompréhensible et révoltant lorsqu’on sait qu’ils ne sont soumis à aucune obligation de résultat ni de rentabilité. …

 

Télécharger (ZIP)

 

 

   

 

 

Cette page a été consultée (2191) fois

  • Votre aide est Importante…

    Vous appréciez ce site
    et voulez le soutenir ?

    Vous pouvez contribuer en faisant un don via Paypal.

    Avec tout mon Amour... Merci !


    $ CAD
    € EUR