Auteur : Paul Carus Genre : Mots-clés : , , ,
Année :
Le monde du bouddhisme reçut cet évangile avec enthousiasme et l’introduisit officiellement dans les écoles et les temples bouddhistes du Japon et de Sri Lanka. Paul Carus, dans un style simple et concis, témoigne fidèlement de l’essence du bouddhisme des anciens documents ; il met aussi en relief la grandeur poétique de la personnalité unique du Bouddha. Il est en cours de réimpression et sera disponible à partir de Janvier 2006. L’EVANGILE DU BOUDDHA raconté d’après les anciens documents par Paul Carus Traduit de l’Anglais par L. de Millou (ancien conservateur du Musée Guimet, Paris)L’évangile du Bouddha fut publié pour la première fois en 1894, en anglais, et de nombreuses rééditions se succédèrent depuis lors. Le monde du bouddhisme reçut cet évangile avec enthousiasme et l’introduisit officiellement dans les écoles et les temples bouddhistes du Japon et de Sri Lanka.

Paul Carus, dans un style simple et concis, témoigne fidèlement de l’essence du bouddhisme des anciens documents ; il met aussi en relief la grandeur poétique de la personnalité unique du Bouddha. En voici quelques extraits :

Allégresse ! Réjouissez-vous de la bonne nouvelle ! Le Bouddha notre Seigneur, a découvert la racine de tout mal. Il nous a montré la voie du salut. Le Bouddha, s’est affligé des maux de la vie. Il a vu la vanité du bonheur du monde et a cherché le salut dans quelque chose qui ne se fane ni ne prisse, mais demeure jamais et toujours. Voici du baume pour les blessés et du pain pour les affamés. Voici de l’eau pour ceux qui ont soif, et voici l’espoir pour les désespérés. Voici la lumière pour ceux qui sont dans les ténèbres, et voici une béatitude inpuisable pour les justes. Vous qui souffrez des tribulations de la vie, vous qui avez à combattre et à peiner, vous qui aspirez à une vie de vérité, réjouissez-vous de la bonne nouvelle !

Samsara et Nirvana

Regardez autour de vous et contemplez la vie. Tout est passager, rien ne dure. C’est la naissance et la mort, le développement et le dépérissement ; c’est la combinaison et la dissolution. La gloire du monde est semblable à une fleur ; elle est en pleine floraison le matin et se fane à la chaleur du jour. De quelque côté que vous regardiez c’est la rue et la bataille, la course avide aux plaisirs, la panique devant la souffrance et la mort, la flamme des désirs brûlants. C’est la foire aux vanités et le monde change et se transforme sans cesse.

La Vérité Rédemptrice

Et la vérité désire se révéler ; la vérité aspire à devenir consciente ; la vérité s’efforce à se connaître elle-même. Etablissez la vérité dans votre esprit, car la vérité est l’image de l’éternel ; elle est le portrait de l’immuable ; elle révèle ce qui dure toujours ; la vérité donne aux mortels le don de l’immortalité. Bienheureux est celui qui a trouvé la paix du Nirvana. Il est calme dans les luttes et les tribulations de la vie ; il est à l’abri de tous les changements ; il défie la naissance et la mort ; il reste indifférent aux maux de la vie.

 

Télécharger (ZIP) Biographie de l’Auteur

 

 

   

 

 

Cette page a été consultée (2733) fois

  • Votre aide est Importante…

    Vous appréciez ce site
    et voulez le soutenir ?

    Vous pouvez contribuer en faisant un don via Paypal.

    Avec tout mon Amour... Merci !


    $ CAD
    € EUR