Auteur : Graham Hancock Genre : , Mots-clés : , , , , ,
Année :

Une nouvelle interprétation des grands mystères du monde

Du fond des âges, d’immenses empreintes sur terre, d’impressionnants vestiges archéologiques, des traces de bouleversements et de cataclysmes à l’échelle planétaire, de mystérieux signes et écrits de toutes origines, tentent de nous délivrer un très pressant message…

Graham Hancock, avec brio et maîtrise, assemble, pièce après pièce, un gigantesque puzzle regroupant les grands mystères du monde : les immenses dessins au sol de Nazca, les ruines mégalithiques de Tiahuanaco, les énigmatiques cartes médiévales de l’Antarctique libre des glaces, les pyramides d’Egypte et d’Amérique centrale et leurs corrélations mathématiques, les dieux blancs des Aztèques et des Incas, les troublantes et nombreuses versions du mythe du Déluge, l’âge multimillénaire du Sphinx pour n’en citer que quelques-uns.

Mais dans ce livre duquel on ne peut s’arracher, Hancock ne se limite pas à cette captivante démonstration. Il propose, ni plus ni moins, une nouvelle et très convaincante approche de l’histoire des hommes depuis les commencements. D’après les historiens et les archéologues, la civilisation aurait émergé au Proche-Orient, il y a cinq mille ans . . . Battant en brèche ce dogme, Hancock se lance sur la trace des « Dieux » • rescapés d’ une civilisation originelle dont l’Antiquité, dans l’Ancien comme dans le Nouveau Monde, serait l’héritière ; une civilisation primordiale d’un niveau scientifique et culturel très élevé, anéantie des milliers d’années avant la construction des pyramides d’Egypte dans une catastrophe apocalyptique appelée, si l’on en croit la périodicité fixe des cycles cosmiques, à se reproduire le 23 décembre 2012 …

Anéantie a l’aube des temps, une civilisation primordiale, a l’origine de l’histoire des hommes ?

 

Télécharger (ZIP) Aperçu (PDF) Du même Auteur

 

 

   

Cette page a été consultée (480) fois